facebook twitter instagram telegram
MENU

Partager cet article

Actualités

Ajib soir : N’écoute pas Iblîs (1)

Ajib soir : N’écoute pas Iblîs (1)

Tamime Khemmar

Comme il est certain que le Chaytân est le plus grand ennemi du croyant et de la croyante, il est aussi certain qu’il ne ménagera aucun effort pour leur faire le plus de mal.

Or, Allah, soubhânah, nous a mis en garde contre le grand danger de cet ennemi en nous affirmant que c’est notre ennemi déclaré et qu’il est de notre devoir et dans notre intérêt de le considérer ainsi.

Parmi les pièges pernicieux que nous tend cet éternel ennemi ce qui suit :

Fais le bien aux autres et ne le fais pas aux tiens

Donne de ton argent, de ton temps, de ta clémence, de ton indulgence, de tes sourires, de tes belles paroles, de tout ce que tu peux prodiguer comme bien aux étrangers et ne le donne pas à ta femme, à tes enfants, à ceux qui t’aiment et qui vivent avec toi et pour toi.

Quels sont les arguments du Chaytân ?

« Tes proches profitent toujours de toi alors que les lointains n’en ont pas l’occasion et n’ont personne pour s’occuper d’eux », ou bien, « Tu dois être ferme avec ta femme et tes enfants afin qu’ils te respectent et appliquent tes consignes alors qu’avec les autres, tu dois être doux et sympathique pour qu’ils t’écoutent », ou bien, « Apprends à tes enfants à compter sur eux-mêmes et soit dur et forts dès leur enfance » ou bien « Tu n’as compté sur personne pour réussir, que tes enfants fassent de même »… et la liste est longue.

La plus belle histoire de la hijrah

Or, le Prophète [ﷺ] nous a appris qu’une aumône donnée à un proche rapportera le double de l’aumône donnée à un étranger, car celle qui est donnée à un proche sera récompensée : 1-En tant que charité et 2- Entant que préservation du lien de parenté.

Revoyons donc notre conduite à la lumière de cette guidance Prophétique :

Lorsque je m’occupe de mes proches, ceci sera doublement récompensé.

Lorsque je sourirai à ma femme et à mes enfants (ainsi que la femme qui sourit à son mari et à ses enfants), ceci sera doublement récompensé.

Lorsque la femme se fait belle spécialement pour son mari, ceci sera doublement récompensé.

Lorsque le mari donne de l’argent à sa femme et à se enfants selon sa capacité, ceci sera doublement récompensé.

Lorsque je donne mon argent et mon soutien continuel à mes fils et à mes filles, même s’ils seront des parents, ceci sera doublement récompensé, etc.Protégeons nos enfants (3)

Qu’Allah soit grandement loué pour sa guidance et qu’Il éloigne de nous les manigances de notre plus grand ennemi : Iblîs.

À suivre…

Commentaire (0)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Salat istikhara - la prière de consultation

En effet, il nous est possible de consulter notre Seigneur avant de faire un choix particulier. Cette prière est donc importante car elle nous permet de consulter Allah sur nos choix et d'éviter ainsi certaines...

Le mauvais œil en Islam : comment se protéger ?

Le mauvais œil  en islam est une réalité contre laquelle nous pouvons nous protéger. Il est donc de notre devoir d'être conscients de ce fait afin de pouvoir le combattre inchaAllah. Nous allons donc expliquer...

L'adultère et la fornication en Islam

En Islam et par le biais du Saint Coran, Allah (subhannou wa ta'ala) nous a révélé comment arriver au Paradis, en nous éloignant des péchés les plus affreux de ce monde. Parmi les plus méprisables figurent...

La prière de Tarawih et ses nombreux mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

La prière du Vendredi (Salât joumou’a)

Comme pour chaque effort, la récompense de la prière du vendredi est grande A ce sujet, le Prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam) a dit : « Le Jour de Vendredi est de grande importance, le meilleur...

Gélatine de porc Islam : qu'en est-il des bonbons Haribo ?

Pour simplifier les obligations alimentaires, il est important de retenir que tout est halal sauf ce qui est par nature haram, c’est-à-dire illicite (porc, alcool), ou qui contient un composant qui rend haram (une certaine...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Voici les invocations à faire...