1) Constat

On constate aujourd’hui une division de la Oumma, et d’ailleurs les medias ne font que renforcer ce triste de constat en étiquetant chaque musulman dans une catégorie bien précise. L’islam c’est l’unité et qui dit « unité » dit « solidarité », « entraide »… Malheureusement on ne retrouve pas la solidarité musulmane sur tout les points: économiquement parlement on enrichie l’Etat, les non-musulmanes … au détriments des entrepreneurs musulmans qui prennent des risques et investissent beaucoup d’argents pour faciliter les musulmans.

Face à cette situation on se confronte à un manque de « considération » du travail de nos frères et soeurs. C’est pourquoi je trouve aujourd’hui important de parler du concept de la solidarité musulmane qui est un concept très simple : favoriser notre consommation quotidienne vers des entreprises musulmane qui aujourd’hui al hamdoulilah sont de plus en plus nombreuses.

2) Objectifs

Les bénéfices d’un tel mode de consommations sont multiples.

Pousser les musulmanes à être active: Active dans le sens où ils créent leur entreprise (ou ils veulent devenir entrepreneur). Les musulmans seront plus poussés a crée leur propre entreprise car ils ont l’assurance que derrière ils ont du soutien. Et ce soutien en tant que musulmans que l’on peut apporter est ,par les dou’as mais plus matériellement, financier. Et ainsi multiplier les commerces et les services pour musulmans.
Ca peut contribuer plus personnellement à accroitre sa confiance en soi et spirituellement accroitre sa confiance en Allah

Pour ceux qui détiennent le pouvoir d’achat le concept a l’avantage de :

– Renforcer le sentiment d’appartenance et la reconnaissance de l’identité musulmane

– Stimuler les musulmanes à se lancer dans l’entreprenariat (ce qui peut engendrer par la suite si le bien ou le service fonctionne l’embauche de musulmans qui ne trouve pas de travail a cause des barrières imposer par la société) Donc ouvrir les portes de l’emploi aux musulmans: car aujourd’hui trouvez un emploi pour nos frères et soeurs tout en respectant nos obligations c’est une tâche très difficiles.

– Et pour tous les musulmans l’objectif est de renforcer les liens de fraternité et l’amour.

Les Moyens

– Financières

Créer un fond de caisse pour les musulmanes qui souhaitent développer un projet de création d’entreprises. La caisse peut être rempli à la fois par des particuliers mais aussi par des entreprises qui al hamdoulilah maintiennent chaque mois un bon chiffre d’affaire. Des événements au nom de « la solidarité musulmanes » participeront également à remplir les caisses et on attend également une aide des grands organismes musulmans.
Un jury évaluera la crédibilité mais aussi la pertinence des projets et attribuera une aide aux projets les mieux montés et réfléchie (sous tous les angles).

– Matérielle 

Répertorier une base de donnée de compétences afin d’évaluer les compétences manquantes (et peut être donner la possibilité a des personnes de compensés ces manquements). Cette base de donnée permettra de réaliser un guide que je développe dans la partie communication.

– Humains 

Des formations orchestrer par des formateurs et enseignants afin d’expliquer et d’exposer à un large public comment monter un projet, manager une équipe ou même comment trouver du financement :  des idées clés qui permettent a ceux qui n’ont pas de formations, ni de diplôme dans les domaines concerner de se lancer égale (afin d’éviter la mixité il y aura des formations pour les femmes et des formations pour les hommes).

– Communication

Développement une plate-forme sur internet ou l’on répertorie géographiquement les musulmanes qui ont une activités et qui proposent des biens et des services (ex. Près de chez vous pouvez trouvez X plombiers musulmans, X commerçants musulmans …)

Cette plateforme peut être relayer par un guide une sorte de « page blanche musulmans » ou toutes les adresses de professionnelle sont répertoriées.

Lancer l’opération « une semaine 100% solidaire »: ça sera une semaine où l’on pousse les musulmans à ce que leur consommation soit entièrement orienter vers des musulmans. Tout un plan de communication sera mis en place, avec un site ou les participants peuvent échanger leurs impressions et leur ressentit, partager leur consommation ou se donner des adresses. Ca sera également l’occasion pour les entrepreneurs et les entreprises de se faire connaître, ou d’augmenter leur chiffre d’affaire à travers des promotions, bons d’achats et autres opérations commerciales.

– Psychologique

Ce concept n’est pas difficile a mettre en place il demande juste a ce que chacun d’entre nous prenne conscience de l’importance de l’entraide et réfléchissent sur la responsabilité de chacun. Nous sommes tous un maillon d’une chaine et chaque maillon a son importance. Chacun à son échelle peut réaliser de grandes choses. Il suffit juste d’y croire !

A long terme ça peut motiver les non-musulmans à investir dans des biens et des services car ils verront qu’il y a un public qui suit  (et bien sûr de l’argent en jeu) donc ça facilitera l’accès aux « biens et services halal ».

Bien entendu ce concept se développe sur des années mais il peut commencer très rapidement par des choses simples : aller acheter son pain chez le musulman du coin, faire appel au mécanicien musulman en cas de problème…

Par Oum Yunus