Le sport est mal encouragé dans notre communauté, on se laisse aller, on s’oublie, on mange trop, on mange mal, et de surcroît, nous ne pratiquons pas d’activité physique à notre convenance faute de lieux appropriés (non mixtes) pour nous adonner sereinement et de façon encadrée à un exercice physique régulier. Notre santé et notre esprit pâtissent de cette situation.

En effet, à cause des conditions de travail et des maux nouveaux dus à la sédentarité et à notre mode de vie en général, beaucoup souffrent du dos, de douleurs articulaires, musculaires, d’obésité,
de fatigue chronique etc..

Dieu nous a fait don de notre corps et nous avons la responsabilité d’en prendre soin. Il en va de notre santé en tant qu’individu et de notre société dont l’énergie doit être canalisée et dépensée
dans des choses profitables.

Il est malheureux de constater les faux débats suscités par l’état à ce sujet, associant ce projet à un encouragement au communautarisme, ce qui explique l’absence de piscine non mixte. Or, notre projet ne cible pas une communauté spécifique mais est ouverte à tous les français et étrangers désireux de se retrouver entre femmes ou entre hommes. Ceci est un droit citoyen avant tout.

Cependant, si l’état ne se charge pas de ce projet, il faut que les secteurs privés s’en emparent.

Pourquoi une piscine ?

La natation est le sport le plus recommandé par les médecins, c’est un sport complet, efficace et très agréable (pas de sensation d’efforts comme la course à pied par exemple). Idéale pour ceux qui
souffrent de lombalgie -le mal de dos étant le mal du siècle- pour les femmes enceintes, pour ceux qui souffrent de stress, de troubles de sommeil, ou d’obésité. (La piscine doit être couverte afin d’en profiter toute l’année)

La gymnastique, la musculation, la salle de fitness sont des plus pour diversifier les activités sportives afin que chacun et chacune y trouve son compte.

Finalités d’une PFM non mixte

* encourager l’activité sportive dans notre communauté et donc l’entretien de son corps (puisque c’est un dépôt de Dieu dont nous avons la responsabilité et dont nous devrons rendre compte aussi). Le fait de s’adonner au sport nous rend plus actifs et productifs dans notre vie de tous les jours.

* partager et se connaître à travers ce projet non communautaire (même s’il naît d’un besoin de la communauté musulmane avant tout) où l’accès serait libre à tous (musulman ou non) dans le respect
des règles minimum de la bienséance (prévoir une charte)

* permettre aux femmes (musulmanes ou non) de pratiquer sereinement une activité sportive sans se soucier du regard des autres sur elles.

* permettre aux hommes (musulmans ou non) la même chose.

* permettre à ceux et celles qui souhaitent passer des concours dans l’enseignement d’obtenir le brevet de natation exigé sans être rebutés par la tenue imposée dans les piscines municipales ou par la mixité. En effet, pour devenir professeur des écoles par exemple, un brevet de 50 mètres est exigé. Certaines musulmanes sont confrontées à un problème de conscience. Même si nos sœurs sont
contraintes à enlever leurs voiles pour travailler dans l’éducation nationale, il ne faudrait pas qu’en plus elles soient contraintes à se montrer en maillots de bain…Hélas, l’absence de piscines non mixte fait que pas mal de femmes musulmanes abandonnent leurs carrières malgré de longues études.

* Ce projet permettra de ne pas se sentir exclus. Certains musulmans s’interdisent d’aller à la plage, ils ne peuvent profiter de la mer sans être confrontés à la mixité et à la nudité des uns et des autres, une piscine non mixte devient avant tout une nécessité et une réponse à une forte demande.

* Cela permettra de vivre l’islam en paix, sans subir de tiraillement entre les plaisirs licites de la vie et notre foi. Combien sont ceux et celles qui se sont privés d’activités sportives car jugées incompatibles avec leurs pratiques religieuses ?

* Cela permettra de créer des postes pour l’emploi. (Femmes voilées et non voilées acceptées)

Les moyens à mettre en œuvre pour y parvenir

* Moyens matériels :

– achat ou location de locaux suffisamment grands (rachat de piscines non utilisées) et équipés de douche et sanitaires.
– équipements de piscine
– produits et matériels d’entretien de la piscine (eau, assainissements, etc.)
– équipement sportif : accessoires de fitness, machines de musculations (vélo elliptique, tapis de course, etc.), vente de maillots de bain, etc.

* Moyens financiers :

– entrepreneurs indépendants qui pourraient investir dans un tel projet

– participation des adhérents par le paiement de leur abonnement

– fonds musulmans de France (projet présenté sur Ajib s’il venait à se réaliser et sous réserve d’acceptation du dossier de ce projet de salle)

– autres : dons, etc. (avis aux qataris ou aux saoudiens qui voudraient faire une sadaqa par exemple ou même investir dans ce projet lucratif.)

– dons au travers de la mosquée (il faut en parler aux imams qui le transmettront dans leurs prêche), décrire le projet, le détailler et afficher un prospectus dans toutes les mosquées de France. Dans un souci de confiance, il faut informer les donateurs concernant l’avancement du projet. Donc, afficher un numéro de téléphone et un mail pour informer de la progression jusqu’à la concrétisation.

– le projet abouti pourrait déboucher dans l’avenir à la création d’autres établissements sur le principe des franchisés pour desservir toutes les grandes villes françaises.

* Moyens humains 

Recrutement de professionnels qualifiés sur la base du CDD ou faire appel à des auto entrepreneurs (AE) :

– Maîtres-nageurs (ses) : au moins 2 femmes (pour les femmes) et au moins 2 hommes (pour les hommes) à mi-temps si partage de salle entre hommes et femmes à des horaires ou jours déterminés. parmi ces 2 personnes : 1 pour assurer la sécurité, surveillance du bassin, 1 pour cours de natation ou perfectionnement de natation et conseils… (ensuite tout dépens du nombre d’adhérents bien sûr)

– Coach sportifs : au moins une femme et au moins un homme (pour les mêmes raisons ci-dessus) à mi-temps

– intendance (caisse, organisation, entretien, etc.) ou au moins 2 femmes et 2 hommes à mi-temps chacun

– Une cafétéria serait un grand plus pour se retrouver dans un lieu convivial, et s’alimenter après l’effort. Donc emploi d’une serveuse et serveur. Au pire, un distributeur automatique de boissons et de biscuits et sandwichs.

– Il faudrait également prévoir une salle de gardiennage pour les enfants des mamans abonnées pour les soulager lorsqu’elles se rendent à la salle de sport. recrutement – assistante maternelle : 2
personnes (à mi-temps) pour le gardiennage des enfants des mamans adhérentes

– Création d’un site internet avec toutes les informations, les tarifs, abonnement en ligne..(recrutement pour un poste de création de site, entretien, référencement, publicités..) PS : Le site ne doit pas faire référence à une religion spécifique ni cibler que la communauté musulmane . L’emploi de formule telle que « salam alaykoum », « les frères » « les sœurs » ou autres citations religieuses sont à éviter sur le site et dans les salles si on veut vraiment que ça se concrétise et que ce projet perdure dans le temps.

– Un service gestion/comptabilité : 1 ou 2 personnes formées dans ce domaine

– Agents de propreté : pour l’entretien de la salle PFM.

* Éléments de fonctionnement de l’établissement

– Système d’abonnement sur le modèle des salles de sports actuelles : au mois ; au trimestre ; à l’année.

– Carte de fidélité pour les clients assidus

– Organisation de plages horaires pour les femmes et pour les hommes.
Soit selon des jours déterminés : mardi, mercredi, jeudi = pour les femmes ; samedi, dimanche, lundi = pour les hommes.
Soit selon les heures : 10h/15h = pour les femmes ; 17h/21h = pour les hommes.

– rédaction de la charte à respecter par tous les adhérents :
fonctionnement général de l’établissement ; règles de bienséance ; normes de sécurité ; etc.)
Au niveau des maillots de bain acceptés : Short pour les hommes, et pour les femmes : maillot une pièce, ou une pièce (+ short), ou burkini .

Ô entrepreneurs musulmans ! N’hésitez pas à vous emparer de cette idée et faites-nous s’il vous plaît des piscines non mixtes ! Et ne pensez pas qu’aux parisiens mais aussi aux nombreux provençaux  !

inshaAllah !

Par Maria