1) Le constat

Il y a quelques années, la préoccupation des musulmans était axée sur la construction des mosquées, aujourd’hui nous sommes face à une toute autre génération, et à une autre demande celle de
l’éducation des enfants. Aujourd’hui l’école publique ne répond plus aux attentes et besoins des parents, chaque parent est demandeur d’une scolarité différente pour son enfant et l’heure est à l’enseignement et à
l’éducation.

Beaucoup de projets d’écoles musulmanes éclosent ces dernières années de par la France , mais la difficulté que rencontre chacune de ces écoles est toujours la même : à savoir le mode de financement.

De plus un grand nombre de parents désireux d’y inscrire leurs enfants, se voient dans l’obligation d’y renoncer faute de moyens car aucune aide financière n’est accordée pour ce type d’établissement et aucune bourse d’élèves.

Certaines écoles privées musulmanes propose le système de parrainage : Le principe étant qu’un donateur finance une partie ou la totalité des frais de scolarité d’un enfant dont les parents ne peuvent assumer les frais.

Ma proposition étant de créer une fondation : La fondation musulmane de France

Une fondation qui permettrait de palier à ces difficultés et qui proposerait des bourses aux élèves des écoles privées, dont les parents devront faire la demande en remplissant un dossier dans lequel ils y renseigneraient l’ensemble des éléments justifiant de leurs situations et qui permettraient de leurs accordés ou non une bourse pour leurs enfants.

Cette fondation fonctionnerait sur le système d’une association qui récolterait des dons auprès de la communauté et qui pourraient développer d’autres activités.  Le but étant que notre communauté puisse avoir les moyens d’ouvrir  ses propres structures comme les autres communautés.

Chaque établissement privée musulman devra faire une demande d’agrément auprès de la fondation, dès que celui-ci est accordé cela ouvre un droit de demande de bourse à tout les élèves inscrit dans cette école.

Les écoles en projet pourront également déposer une demande d’aide financière, afin de pouvoir concrétiser leur projet. Ils devront pour cela déposer un dossier explicatif de leur projet avec en outre tout les documents affilés, ( bilan prévisionnel sur 3 année, plan de trésorerie sur une année, promesse de vente ou bail de location avec les cv et photocopies des diplômes de l’ensemble du corps enseignant, le projet pédagogique, la plaquette de l‘école) cela afin de vérifier la faisabilité ainsi que la viabilité du projet d’école.

Un jury se rassemblera et accorde l’aide financière au projet qu’il aura retenu en favorisant le projet qui accordera une importance à l’enseignement de qualité alliant rigueur et discipline et se verra le droit de demander un entretien avec le directeur.

2) Les objectifs

Les objectifs seraient de permettre à chaque enfant de pouvoir avoir une scolarité différente dans une école libre qui lui permettrait de vivre pleinement sa religion tout en conjuguant éducation et religion. Mais aussi de permettre à notre communauté de pouvoir ouvrir des écoles privées un peut partout en France.

Aujourd’hui beaucoup de projets sont laisser à l’abandon par leur porteur et cela est due aux difficultés liées au fonctionnement d’une association de loi 1901 à but non lucratif et qui fonctionne uniquement avec les dons de la communauté.

Cela permettrait donc à certains projets intéressant de voir le jour, mais aussi que les famille des classes populaires puissent inscrire leurs enfants grâce aux droits de bourses.

L’autre objectif serait aussi de pouvoir maitriser l’ensemble des projets de la communauté qui tous passeraient par cette fondation dès le lancement de leurs projets.

Ainsi chaque projet pourrait être passer au crible et aider uniquement les projets qui répondent aux besoins actuels.

3) Les moyens

Dans un premier, rassembler tous les responsable d’écoles privés, institut, associations, mosquée afin d’aborder le sujet.

–  Crée une fondation

– Faire une publicité autour de ce projet en expliquant le but de la fondation ainsi que ses objectifs.

– Démarcher les responsables des écoles.

– Faire une récolte de fonds dans toutes les mosquées, instituts…

-Faire appel à un représentant de la communauté musulmane qui sera  le porte parole de la fondation choisir une personne appréciée et entendu de la communauté.

– Organiser des journées à thèmes afin de sensibiliser les personnes sur l’importance de la création d’une fondation.

– Par la suite avoir un service juridique affilé à cette fondation qui gérera également tout les problèmes juridiques rencontrées par les écoles dans la phase de projet et phase d’ouverture afin de lui
faire connaître ses droits notamment en matière de demande d’ouverture auprès d’académie, de problèmes rencontrés lors d’acquisition de locaux.

Une permanence téléphonique permettra de joindre un ou une juriste afin de lui soumettre toutes les questions.

Par Abaya