Campagne contre le gaspillage et pour une alimentation saine

1) constat et proposition

Nous vivons dans une société de consommation pure et dure. Nos rythmes de vie sont frénétiques et la publicité nous harcèle chaque jour pour consommer plus, toujours plus, inventant ainsi des besoins. Nous connaissons maintenant tous les principes d’obsolescence programmée (pour l’électroménager par exemple) et aussi le scandale du gaspillage alimentaire, la malbouffe, la pureté des aliments dénaturée du fait des pesticides, etc.

Nous mangeons en trop grande quantité, nous nous nourrissons mal  (qualité des produits), nous mangeons trop de viande, nous nous sédentarisons, et nous jetons la nourriture (voir les soirées repas lors du ramadan ! A croire qu’on mange plus pendant une soirée du ramadan que pendant n’importe quelle autre journée de l’année !)

Nous assistons non seulement à une forte recrudescence de l’obésité et des maladies qui en résultent, mais aussi à des maladies causées par la qualité même des aliments et par notre comportement face à la nourriture.

Faut-il rappeler que l’excès de nourriture a aussi un impact direct sur notre foi ?! Déconcentration dans la prière, paresse, somnolence, insatisfaction, etc. Pourtant ce point est traité de façon récurrente dans les livres sur l’éducation spirituelle.

* Pourtant Allah nous met en garde dans le Coran contre l’excès, Il nous dit :

20.81. «Mangez de ces aliments délicieux que Nous vous offrons, et évitez tout excès de peur d’encourir Ma colère, car quiconque encourt Ma colère sera perdu sans retour !»

.كُلُوا مِن طَيِّبَاتِ مَا
رَزَقْنَاكُمْ وَلَا تَطْغَوْا فِيهِ
فَيَحِلَّ عَلَيْكُمْ غَضَبِي وَمَن
يَحْلِلْ عَلَيْهِ غَضَبِي فَقَدْ
هَوَى

5.87. Ô vous qui croyez ! Ne vous interdisez pas les bonnes choses que Dieu a rendues licites pour vous, en évitant cependant tout excès, car Dieu n’aime pas ceux qui dépassent les limites permises !

.يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُواْ لاَ
تُحَرِّمُواْ طَيِّبَاتِ مَا أَحَلَّ
اللّهُ لَكُمْ وَلاَ تَعْتَدُواْ إِنَّ
اللّهَ لاَ يُحِبُّ الْمُعْتَدِينَ

7.31. Ô fils d’Adam ! Mettez vos plus beaux habits à chaque prière ! mangez et buvez en évitant tout excès ! Dieu n’aime pas les outranciers.

.يَا بَنِي آدَمَ خُذُواْ زِينَتَكُمْ
عِندَ كُلِّ مَسْجِدٍ وكُلُواْ
وَاشْرَبُواْ وَلاَ تُسْرِفُواْ
إِنَّهُ لاَ يُحِبُّ الْمُسْرِفِينَ

* Allah nous dit de manger ce qui est licite et bon (sain) : 5.88. Mangez de ce que Dieu vous a donné de licite et d’agréable (tayyib, bon) ! Craignez Dieu en qui vous croyez !

.وَكُلُواْ مِمَّا رَزَقَكُمُ اللّهُ
حَلاَلاً طَيِّباً وَاتَّقُواْ اللّهَ
الَّذِيَ أَنتُم بِهِ مُؤْمِنُونَ

* Allah nous dit qu’Il n’aime pas ceux qui gaspillent : 6.141. C’est Lui qui a créé les jardins treillagés et non  treillagés, les palmiers et les cultures au goût si varié, l’olivier et le grenadier de même espèce ou d’espèces différentes.

Mangez de leurs fruits quand ils ont atteint leur maturité, et acquittez-en la dîme le jour de la récolte ! Mais évitez tout gaspillage, car Dieu n’aime pas ceux qui gaspillent !

.وَهُوَ الَّذِي أَنشَأَ جَنَّاتٍ
مَّعْرُوشَاتٍ وَغَيْرَ مَعْرُوشَاتٍ
وَالنَّخْلَ وَالزَّرْعَ مُخْتَلِفاً
أُكُلُهُ وَالزَّيْتُونَ
وَالرُّمَّانَ مُتَشَابِهاً وَغَيْرَ
مُتَشَابِهٍ كُلُواْ مِن ثَمَرِهِ
إِذَا أَثْمَرَ وَآتُواْ حَقَّهُ
يَوْمَ حَصَادِهِ وَلاَ تُسْرِفُواْ
إِنَّهُ لاَ يُحِبُّ الْمُسْرِفِينَ

C’est pour cette raison que nous devons agir de diverses manières à travers une campagne protéiforme, menée de façon régulière, pour dénoncer le gaspillage et inviter les gens à une alimentation saine et non excessive. Certains diront que cela se fait déjà, mais force est de constater que ces notions sont mal intégrées pour ne pas dire  inexistantes chez la plupart d’entre nous… D’ailleurs, si nous respections les commandements d’Allah, nous devrions être un modèle pour le reste du monde sur ce point (comme sur tant d’autres points).

2) le but et les méthodes de la campagne

Finalité : encourager le changement du comportement de la communauté musulmane sur la question alimentaire et le gaspillage alimentaire, à travers des actions multiples et variées menées par une association (éventuellement en partenariat avec d’autres associations). Faire de  la communauté musulmane française un modèle d’exemplarité dans la préservation de la santé, la promotion d’une alimentation pure et la condamnation du gaspillage.

* une campagne publicitaire auprès de la communauté pour rappeler les quelques versets cités ci-dessus ; faire prendre conscience des effets néfastes d’une alimentation excessive, non saine (non bio, non naturelle, trop chimique, trop transformée, etc.) et du gaspillage que tout cela génère.

* une campagne de promotion du bio, tout au moins du naturel.

* une campagne de terrain auprès des commerçants et restaurateurs musulmans. Par exemple :

– proposer aux restaurateurs de faire des menus plus petits, adaptés à nos estomacs et petites faims (comme le fait déjà un géant du fast-food : petits burgers, etc.)

– proposer et apporter des solutions clefs en main pour des alternatives aux boissons gazeuses (ou pas) trop sucrées et bourrées d’aspartame

– proposer et soutenir des initiatives pour ouvrir des bars à jus et à soupe halal – dans l’ère du temps – (il y a suffisamment de kebab et de boucherie ! passons à d’autres choses) – inciter les industriels musulmans à produire ou à revisiter leurs produits pour qu’ils soient plus conformes aux exigences et à la santé des consommateurs. Des produits plus naturels et si possible bio.

* organiser des conférences, un peu partout en France, pour sensibiliser les musulmans à préserver leur santé en adoptant une alimentation plus pure et plus équilibrée et à stopper le gaspillage alimentaire. Faire part des conséquences sanitaires et morales de tels excès au public.

* lutter contre le gaspillage alimentaire en organisant des ramassages ponctuels des fruits et légumes jetés à la fin des marchés (juste parce qu’ils sont un peu abîmés) et les redistribuer notamment aux personnes les plus démunis.

* une campagne sur le terrain pour sensibiliser les imams et les savants et les rendre acteurs et vecteurs de ce message auprès des fidèles.

* proposer une journée annuelle de découverte, où il y aurait plusieurs stands pour sensibiliser les gens à ce sujet. Les scientifiques musulmans ou non pourront faire des exposés avec des posters comprenant des images chocs et des statistiques en lien avec le gaspillage alimentaire pour heurter et sensibiliser la population sur ce phénomène alarmant et des posters concernant l’impact des habitudes alimentaires sur notre santé.

* concernant le comportement alimentaire, proposer des recettes  équilibrées et simples aux passants (par exemple, lors de manifestations extérieures). Faire appel à des diététiciens et nutritionnistes bénévoles qui répondront aux différentes questions par exemple.

* et pourquoi pas, placer des stands de l’association à diverses occasions devant les mosquées, dans les banlieues, etc.

* distribuer des prospectus et des flyers, lors des diverses actions de sensibilisation mais aussi dans tous les restaurants et fast-food halal.

3) les moyens :

* moyens humains :

=> une association

– créer une association de musulman(e)s bénévoles et motivés pour promouvoir une alimentation saine et lutter contre le gaspillage au sein de la communauté. Il faudrait qu’elle soit représentée par des membres actifs dans chaque grande ville de France afin de mener des actions sur tout le territoire.

=> des partenariats

– partenariat avec des associations existantes qui œuvrent dans le halal alimentaire par exemple, et aussi d’autres qui soutiennent une certaine éthique alimentaire comme « greenhalal » (respect des animaux, élevage éthique, retour au naturel)

– partenariat avec des associations non-musulmanes qui œuvrent déjà dans ces domaines (contre le gaspillage et pour une alimentation saine) et profiter de leur expérience pour faire de cette action, une action efficace, fructueuse et pérenne auprès des musulmans (et de façon intergénérationnelle)

– partenariat avec des associations qui luttent pour la défense et la promotion de l’écologie et pour la réduction de la production de déchets.

etc.

* moyens matériels :

– avec les moyens du bord (+ beaucoup de volonté et de conviction)

– un site internet : comprenant toutes les informations sur le thème, les photos de la campagne sur le terrain, des vidéos concernant les prêches faits à ce sujet. Il faut le proposer aux imams qui se chargeront de faire un rappel grâce aux versets. Une rubrique « propositions » permettra aux musulmans de France d’émettre leurs idées sur ce thème. Comment éduquer la génération future de façon ludique par exemple.

– réalisation et production de supports de communication : prospectus, posters, affiches, etc.

– création de t-shirts sympas avec un logo ou image (vente ou gratuits ?)

etc.

* moyens financiers :

– dons des adhérents

– subventions ??

– dons au travers de la mosquée

etc.

Pour une vie plus saine, un corps léger et reposé, un comportement plus éthique, et une conscience tranquille en accord avec la Parole d’Allah !!

InshaAllah.

Par Batoul