Bismillah

Mes mains ont été souillées,
Mes amours étaient péchés,
Mes yeux ne se sont jamais baissés,
Car l’humilité je ne connaissais.

Ma vie était si belle,
Je me sentais immortelle
Tout semblait si réel
J’en oubliais l’Éternel.

Puis un jour tout s’écroule,
Et un jour dans la foule,
Vous n’êtes plus dans le moule,
Une brume noire vous enroule.

Mes joues étaient amères,
Mon cœur était en guerre,
Mes yeux une rivière,
Je cherchais une lumière.

Mais comment après tout ?
Comment être si fous ?
Comment penser un jour
Atteindre Son Amour !

Non Il ne me voudra pas !
Non Il ne m’aimera pas !
Non Il ne me donnera pas,
Son paradis, sa barakah…

Déchirée par mon passé,
Noyé dans les pêchers,
Son ennemi déclaré,
Etait mon plus fidèle allié.

Mais mon âme s’est détournée,
Mon visage s’est prosterné,
Mon cœur est soulagé,
Mes erreurs effacées.

Les mots ne peuvent exprimer,
Cette joie insensée,
D’avoir enfin retrouvé,
Allah, mon Adoré.

Par Inès Z.

muzetik