Rien n’est acquis, rien n’est perdu

Tu as poussé le cri d’alarme Aux imparfaits, aux arrogants, En oubliant de prier Allah, Le Protecteur, le Tout-Puissant. De qui provient la Miséricorde? Réveille ton cœur, protège ton âme. Louanges au Créateur des Hommes, Qui t’a Tissé, Comblé de grâces. Dans l’infini de Sa Miséricorde, Rien n’est acquis, rien n’est perdu. Détruis ton nid […]

Tu as poussé le cri d’alarme
Aux imparfaits, aux arrogants,
En oubliant de prier Allah,
Le Protecteur, le Tout-Puissant.

De qui provient la Miséricorde?
Réveille ton cœur, protège ton âme.
Louanges au Créateur des Hommes,
Qui t’a Tissé, Comblé de grâces.

Dans l’infini de Sa Miséricorde,
Rien n’est acquis, rien n’est perdu.
Détruis ton nid de désespoir,
Pour que tes diables soient tous vaincus.

Une seule action peut prévaloir
Sur les dérives accumulées,
Invoques Allah où que tu sois,
Pour mettre les chances de ton côté.

Mon corps se tourne vers Kaaba,
Pour rendre grâce à Ta Clémence,
Mon état d’âme s’empli de joie,
Et la quétude regagne mon coeur.

Je glorifie Ta Miséricorde,
Car Tes Faveurs sont innombrables,
Tu es le Seul Maître du Monde,
A Toi, je voue mon culte, Allah!

Par Abou Doudjana

Vos réactions : 1

*


  1. il manque un accent sur le A à la fin car c’est une préposition et y’a des majuscules qui n’ont pas lieu d’etre! sinon dans le fond c’est pas mal

    Evaluez ce commentaire : Thumb up 0 Thumb down 0