Renaissance

Rebelle, comme maîtresse d’elle-même Trop fière pour se laisser guider Elle arbore son orgueil démesuré Son âme est alors, telle une bohème Paresseuse, glissant lentement, Délaissant la prosternation Laissant libre court à ses passions Un être semblant perdu totalement Puis un choc, un écho L’appel du coeur,des battements Une énergie, un renouveau Une force supérieur […]

Rebelle, comme maîtresse d’elle-même
Trop fière pour se laisser guider
Elle arbore son orgueil démesuré
Son âme est alors, telle une bohème

Paresseuse, glissant lentement,
Délaissant la prosternation
Laissant libre court à ses passions
Un être semblant perdu totalement

Puis un choc, un écho
L’appel du coeur,des battements
Une énergie, un renouveau
Une force supérieur l’entraînant.

« Oh ALLAH! Comment ai-je pu
D’un coup de gomme t’effacer
tu es mon créateur absolu
Ma voix vers la félicité.

Tu pardonnes les péchés
Accepte mes invocations
Esclave, en totale soumission
Je me prosterne pour être pardonnée.

Que chaque goutte d’eau
Devienne le témoin de mon adoration
Une sincère acceptation De ton unicité, tel un sceau.

Oh Seigneur! Le tout miséricordieux
Tu déverses en nous sans compter
Un océan d’amour sublimé
Tu fais de nous des pieux.

Sans ta grandeur, je serais perdue
Ta magnificence est au dessus
Ta miséricorde est infinie
Elle devient une fin à notre vie.

Assila Assia Altruiste

Vos réactions : 2

*