Louange au Seigneur de l’univers

L’Immense Le Généreux par excellence Dispense bienfaits et subsistance Tout-Puissant, Clément et Pardonneur Il est parfaitement connaisseur De nos peines et malheurs Gloire donc au Vivant L’Éternel Indulgent Le Proche Compatissant Pourtant, tel les astres L’Homme gravite Attiré par de folles chimères Il désespère dés que le monde s’agite Peu de l’Inébranlable s’abrite Et nombre […]

L’Immense
Le Généreux par excellence
Dispense bienfaits et subsistance

Tout-Puissant, Clément et Pardonneur
Il est parfaitement connaisseur
De nos peines et malheurs

Gloire donc au Vivant
L’Éternel Indulgent
Le Proche Compatissant

Pourtant, tel les astres
L’Homme gravite
Attiré par de folles chimères
Il désespère dés que le monde s’agite

Peu de l’Inébranlable s’abrite
Et nombre sont ceux qui du détestable s’habille
Les cœurs éloignées chavirent et vacille

Si tu crains avec raison, tu construira
Ainsi du dégout de tes mauvaises passions
En ton âme inconsciente un mur de lamentations
Et la pauvreté des nations, si Il veut, te conduira
Aux délices de Ses merveilles, pour ta soumission.

Par Switalski

Vos réactions : 0

*