Anti septique

On aura jamais cesse de se répéter,comme on aura jamais cesse de se repentir, du fait qu’on aura jamais cesse de dire la véritée, jusqu’à la mort, comme on aura jamais cesse de se mentir, si on part du principe où la crainte, est le chemin qu’on emprunte quand on est en quête de la science […]

On aura jamais cesse de se répéter,comme on aura jamais cesse de se repentir,
du fait qu’on aura jamais cesse de dire la véritée, jusqu’à la
mort, comme on aura jamais cesse de se mentir,
si on part du principe où la crainte,
est le chemin qu’on emprunte quand on est en quête de la science et ses miséricordes,
qu’il a gardé aux cieux,quand il nous a descendu ici celle, qu’il nous accorde comme la pluie du ciel avec mesure, quand y est la marque de la sincéritée, quand on enquête sur le coeur percé par la plume sans qu’on
y remarque la plaie, mais qui n’aura cesse de s’irriter,
en nous,si on ne regrette notre attitude,
avec pas plus d’une corde à son arc, si ce n’est la voix
pour instrumentaliser les mots qu’on envoie,
tel des flèches avec exactitude,
mais il aura suffit d’une égratinure, pour qu’on soit victime de
l’encre empoisonée,de notre ingratitude,
et devenir quelqu’un qui désespère,de la misericorde et se perd,
surtout depuis que les gens misèrent,
sur l’intégration,meme si ils y voyent discorde issue de l’immigration de la misère,
mais espèrent en ces diables, et leurs inspirations,
c’est ainsi qu’il nous conseil de concourrer,
en son pardon, de son paradis, large comme les cieux et la terre,
si ce n’est de se contenter de l’argent,comme de son courroux
à oublier ses largesses,
qu’on ne pourra compter, comme le nombre de nos respirations,
car il y’a des choses qu’on achète pas, alors que dire de nos aspirations,
en vue de nos actions et nos excès, pensant qu’ils valent le coût du vol
quand on en évalue la valeur ou qu’il sagisse,
de mettre l’accent sur la science qu’on s’est fixé dans l’axe sans la sagesse,
demander des comptes,çà jamais!
faire preuve de reconnaissance, çà j’estime,
çà nous empêchera pas de contempler,
l’éternel,quand on sait que compte le temp, mais sache que quand on plait,
à son seigneur, qu’il sagit aussi du geste,
et non en jouant la victime,
seulement en voulant se racheter de ses péchés,
car on échange pas ce qu’on vole contre les louanges,
qui ne dépendent ni de nous ou des anges, pour se faire repêcher,
donc arme toi de reproche envers toi meme,
rien qu’en sachant que tu ne peu cacher à allah tes sentiment à parler d’une
fille comme d’une vie que t’aimes
meme si tu crois que c’est légitime,
comme un mendiant cache ses grosses pièces, et ne montre que ses centimes!

par Hamid B.

Vos réactions : 0

*