Russie : le maire de Moscou souhaite interdire la construction de nouvelles mosquées

Le maire de Moscou a déclaré que plus aucune autorisation ne sera délivrée pour la construction de mosquée dans la capitale. Le maire estime que les musulmans qui prient ne sont pas tous citoyens russes. Ils sont considérés comme des étrangers, parlant une langue différente, avec une culture différente

musulmans russes mosquée

Le maire de Moscou a déclaré que plus aucune autorisation ne sera délivrée pour la construction de mosquée dans la capitale. Le maire estime que les musulmans qui prient ne sont pas tous citoyens russes. Ils sont considérés comme des étrangers, parlant une langue différente, avec une culture différente. La présence de migrants économiques est considérée par le maire comme irritante. Il a recommandé aux musulmans de continuer à prier dans les stades, ou même dans des lieux publics en pleine air.

Les propos du maire ont provoqué l’indignation des musulmans, qui se sont empressés de les dénoncer. Le co-Président du conseil russe des muftis, Achirov Nafigullah, compte déposer une demande auprès de Vladimir Poutine afin d’obtenir une autorisation pour la construction des mosquées dans la capitale.

Malheureusement, les réticences des autorités envers les projets de construction de mosquées semblent devenir de plus en plus fréquents. En décembre 2012, une polémique éclate autour de projets de construction de 6 mosquées à Moscou. Les nationalistes s’étaient opposées à ce projet alors que le Gouvernement avait donné son accord.

Alors que les experts estiment que les musulmans représenteront près de la moitié de la population d’ici 2050, les fidèles peinent à faire valoir leur droit à prier dans des lieux de culte decents. Pourtant, le manque de mosquées se fait cruellement ressentir. Le nombre de musulmans est en hausse. Il y a seulement 4 mosquées à Moscou. Les musulmans doivent fréquemment prier dans les rues, même s’il neige ou qu’il fasse un froid glacial.

L’islam est aujourd’hui la deuxième religion de Russie après l’orthodoxie.

Crédit photo

Sur le même thème...

Vos réactions : 2

*


  1. L’ISLAM est aujourd’hui la deuxième religion de Russie après l’orthodoxie avec 15 millions de fidèles musulmans sur environ 140 millions en Russie.
    Dans 4 décennie soit 40 ans la moitié de la population russe sera musulmane donc ce MAIRE arriéré anti immigré et surtout islamophobe et un croisé orthodoxe n’a plus sa place a MOSCOU.

    Evaluez ce commentaire : Thumb up 11 Thumb down 4

  2. C’est quand même bizarre, plus les fidèles de la religion d’amour de paix et de tolérance sont nombreux, plus les problèmes et des revendications apparaissent, et plus ils deviennent intransigeant envers la société qui les accueils.
    Il n’y a qu’à voir le commentaire de Zorro.
    Les pro diversité réclament toujours plus de tolérance chez les autres mais jamais chez eux. Essayer de construire une église en Egypte qui compte pourtant des milliers de Chrétiens. Regardez le nombre de personnes jugés en Algérie pour avoir manger durant la journée pendant le Ramadan (même s’ils ne sont pas musulmans)…

    Les pays musulmans sont les moins tolérants du monde , alors arrêter de pleurer quand un pays agit comme eux.

    Si vos avez un peu de courage, et un peu du sens du débat vous laisserez mon commentaire, sinon vous confirmerez ce que je pense de vous, c’est à dire des gens susceptibles qui se plaignent sans arrêts et qui ne supporte la moindre remarque.

    Evaluez ce commentaire : Thumb up 10 Thumb down 4