La chicha : une bouffée de fumée parfumée pour un cancer à la clé

Les bars à chicha sont malheureusement très prisés, particulièrement sur Paris. Des petites pièces fermées et ventilées pour protéger les autres clients et le personnel de ces établissements, d’apparence plus cool que la cigarette mais pas pour autant plus halal.

La chicha : une bouffée de fumée parfumée et un cancer à la clé

Les bars à chicha sont malheureusement très prisés, particulièrement sur Paris. Depuis la loi d’interdiction de fumer dans les lieux publics ça s’est compliqué pour eux, mais ça ne les a pas empêché de trouver des solutions en accord avec la nouvelle règlementation. La chicha se sert maintenant dans des « bocaux à poissons rouges », des petites pièces fermées et ventilées pour protéger les autres clients et le personnel de ces établissements, d’apparence plus cool que la cigarette mais pas pour autant plus halal.

La pipe à eau inoffensive ?

« Je ne fume pas. Juste la chicha entre potes de temps en temps, mais ça c’est pas pareil… » Qu’y a-t-il dans la chicha, plus communément appelé narghilé ? Petit point sur les conséquences que cela entraîne…

La chicha est une manière de fumer traditionnelle au Maghreb et au Moyen-Orient. Importation du concept de la part de la population immigrée, mais également des touristes emballés. La chicha est devenue une manière « cool » et « in » de fumer entre amis, sans avoir l’impression de mettre en danger son corps. Fraise, abricot, ananas, autant de parfums qui laissent penser au consommateur que le narghilé, c’est plus du tabac, mais un bonbon dont on absorbe la fumée.

Le Prophète Mohammad (salallahu ‘alayhi wa salam) a dit : “ Il y a deux éléments que les gens n’apprécient pas à leur juste valeur : le temps et la santé. ” (Mouslim)

Contrairement aux idées reçues, chaque bouffée de narghilé a un volume 10 fois supérieur à une bouffée de cigarette. Le passage de la fumée dans l’eau n’élimine absolument pas les produits toxiques ! Cela retient peut être un peu de nicotine, effet pervers, puisque du coup le fumeur tire d’avantage sur l’embout pour avoir l’effet désiré, avec en prime plus de métaux lourds et de monoxyde de carbone que dans une simple cigarette à cause de la combustion du tabac et des braises. Et la nicotine entraîne un risque accru de dépendance.

Dans un bar à chicha, les endroits réservés aux « fumeurs avertis » ressemblent à un immense nuage, car la fumée est produite en grande quantité. Résultat ? Un tabagisme passif très important, aussi dangereux pour les fumeurs que pour ceux qui n’y touchent pas, c’est à dire les accompagnateurs se limitant au thé et les serveurs ! Et petite devinette, à la fin d’une soirée, devinez à combien de paquets de cigarettes vous êtes arrivés ? Entre 1,5 et 2 paquet en une soirée !

Pour être plus direct, âmes sensibles s’abstenir, la chicha provoque des maladies pulmonaires et cardiovasculaires, mais également des cancers, tout comme sa voisine la cigarette. D’autre part, il existe un risque infectieux à se transmettre l’embout entre partenaires de chicha, comme la tuberculose, l’herpès buccal et certaines hépatites virales !

Pour ceux qui ont réussi à nous suivre jusqu’ici (bravo !), voici à présent des petits rappels, quand au fait de fumer…

Ton corps a des droits sur toi !

Il est vrai qu’il n’existe aucun texte dans le Quran, ni même de hadith sur cette question. Certains préfèrent donc ignorer les avis juridiques sur la question, pourtant clairs sur le sujet. Cependant, d’après les règles de l’islam, les causes juridiques (illa) et les principes généraux (maslaha mursala), extraits des textes du Coran et des Hadîths, permettent de rendre une chose permise, déconseillée ou illicite par le biais de la recherche du principe, présent dans une chose donnée (c’est ce qu’on appelle le tahqîq ul-manât).

Il existe aujourd’hui plusieurs avis sur la question. Après les recherches scientifiques qui ont mis en avant la dangerosité de fumer le tabac, la majorité des savants s’accordent à dire que fumer est fortement déconseillé (mak’rûh tahrîman), voire interdit (harâm). Peu de savants  rendent la chose permise à qui cela ne cause pas de tort, puisqu’il est très difficile de juger du tort que cela cause de l’extérieur.

Le Prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) a dit à un Compagnon qui avait fait le vœu de jeûner la journée et de veiller toute la nuit en prière :  “ […] Ton corps a un droit sur toi, tes yeux ont un droit sur toi […] ” (Mouslim)

Raisonnablement, et le musulman doit être raisonnable, nous devons encrer dans nos esprits que notre corps a des droits sur nous. Le jour du jugement notre corps témoignera pour ou contre nous ! Nous pouvons alors imaginer qu’il sera reconnaissant si nous lui épargnons ce type de soirée enfumée.


Vos réactions : 15

*


  1. Salam alykoum,

    Machaallah ce midi une collègue musulmane disait qu elle fumait des fois la chicha, je lui fait part de l article dans le but d une nassiha en espérant qu elle arrete définitivement
    Qu Allah nous guide et nous éloigne de toutes ces choses néfastes pour la santé

    barak Allah ou fik pour l article

    Evaluez ce commentaire : Thumb up 28 Thumb down 3

    • wa ‘aleykoum salam

      en voilà une chose qu’elle est bonne !
      il faut faire tourner à Dreux, il y en a plusieurs des chichas…

      Evaluez ce commentaire : Thumb up 8 Thumb down 0

  2. salam alaykoum,

    sa va paraitre stupide mais je remercierais jamais assez Allah 3azawajal d’être asthmatique… rien que l’odeur du tabac froid est insupportable alors je n’imagine pas dans une sale complètement enfumée.

    dire qu’il y a des jeunes qui passent leurs journées là bas… (sans parler des soeurs voilées ou non).

    voici les conseils de tata aicha (pour celles et ceux qui connaissent): http://www.youtube.com/watch?v=6P8NlziFSu8

    et une autre où des jeunes parlent ouvertement du « bien être » que leur apporte la chicha (je vous signale juste qu’il y a aussi une fille voilée, donc pas de jugement SVP!).

    http://www.youtube.com/watch?v=p7bLsf_z3w4&feature=related

    Evaluez ce commentaire : Thumb up 4 Thumb down 1

  3. Assalam ‘aleykom wa rahmatuLlah wa barakatoh

    Qu’Allah facilite à tous nos frères et sœurs de s’éloigner de ces choses là .. et nous préserve d’y tomber, soyons reconnaissant envers la santé qu’Allah nous a donnée ..

    Je me permet de poster ceci , si vous n’en voyez pas d’inconvénient?

    Question : Quel est le regard de la religion sur le fait de fumer, et quelles sont les preuves de son interdiction ?

    Réponse : Fumer est interdit conformément au contenu clair du Coran, de la Sunna et du raisonnement clair.

    Dans le Coran, Allah dit :
    « Et ne vous jetez pas par vos propres mains dans la destruction. »
    [La Vache, v. 195]
    , c’est-à-dire, ne faites pas quelque chose qui cause votre destruction. La preuve en est que fumer la cigarette est similaire au fait de se jeter de ses propres mains vers la destruction. D’autre part, dans la Sunna, on rapporte de source authentique que le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, a interdit le fait de gaspiller l’argent. Gaspiller l’argent, c’est le dépenser dans des choses inutiles. Il est clair que dépenser de l’argent pour acheter des cigarettes est encore pire qu’une dépense inutile, car c’est une dépense dans une chose nuisible.

    Parmi les preuves de la Sunna, il y a aussi le hadith du Messager d’Allah : « Il ne faut pas se faire du tort, ni faire du tort. » Donc, se faire du tort est interdit dans la religion, que ce soit au corps, à la raison ou dans ses biens. Il va de soi que fumer la cigarette constitue un tort pour le corps et l’argent.

    Selon le raisonnement rationnel, la preuve de l’interdiction de fumer est que le fumeur cause des dommages à son âme, l’expose à une anxiété et à une fatigue nerveuse, et celui qui est conscient n’agrée pas ce tort pour lui-même. Combien est difficile la situation du fumeur quand il n’a pas la cigarette, et combien lui est pénible le jeûne et les autres adorations, car cela l’empêche de fumer ; plus insupportable pour lui encore est la fréquentation des gens pieux devant lesquels il ne peut pas fumer. Il est angoissé de s’asseoir avec eux et de les fréquenter. Toutes ces observations montrent que fumer est interdit.

    Mon conseil pour mes frères musulmans qui ont été éprouvés par la cigarette est de demander l’aide d’Allah, qu’Il soit exalté, et de décider d’abandonner, car, avec l’aide d’Allah, puis de la bonne volonté, l’espoir d’obtenir Sa Récompense et de éloigner de Son Châtiment il peut s’arrêter.

    Un autre conseil est de ne pas s’asseoir avec les fumeurs, afin de ne pas y être tenté. D’autre part, il retrouvera, avec l’aide d’Allah, un dynamisme dans son corps et une vitalité qu’il avait perdu lorsqu’il fumait.

    Si quelqu’un dit qu’il ne trouve pas de texte clair qui interdit la cigarette dans le Livre d’Allah ou dans la Sunna de Son Messager, la réponse est que les textes du Coran et de la Sunna sont de deux catégories :

    La première regroupe les preuves générales, dont on déduit des règles et des normes (d’autorisation ou d’interdiction) dont découlent beaucoup de choses, jusqu’au Jour de la Résurrection.

    La deuxième catégorie regroupe des preuves qui désigne textuellement (l’autorisation ou l’interdiction) de la chose.

    Par exemple, pour la première catégorie, on peut citer le verset et les deux hadiths qui prouvent par leur généralité, l’interdiction de la cigarette, même si elle n’est pas mentionnée textuellement.

    Pour la deuxième catégorie, on peut citer par exemple, les paroles d’Allah : « Vous sont interdits la bête trouvée morte, le sang, la chair de porc, ce sur quoi on a invoqué un autre nom que celui d’Allah »[La Table Servie, v. 3] ou « Ô les croyants ! Le vin, le jeu de hasard, les pierres dressées, les flèches de divination ne sont qu’une abomination, œuvre du Diable. Ecartez-vous en » [La Table Servie, v. 90.]

    Que les textes soient de la première ou de la deuxième catégorie, les serviteurs d’Allah sont contraints de les appliquer.

    Nur calâ ad-darb, Fatawa cheikh Ibn cUthaymîn.

    Evaluez ce commentaire : Thumb up 21 Thumb down 0

  4. As-Salam ‘alaykoum,

    À la parole d’Allah : « Et ne vous jetez pas par vos propres mains dans la destruction. » [La Vache, v. 195]

    on peut avant tout ajouter cet argument de taille écrit noir sur blanc sur le paquet : FUMER TUE.

    Evaluez ce commentaire : Thumb up 6 Thumb down 0

  5. As-salamu ‘alaykoum wa rahmatouLlahi wa barakatou

    Nous sommes bien loin de l’Ihsan (« l’excellence »), ce degré de foi qui consiste à agir de la manière la plus parfaite, comme si l’on voyait notre Seigneur nous observer.

    Cependant, que ceux qui ont du mal à se détacher de ce vice se rappellent qu’Allah (‘Azaouajal) les regarde tandis qu’ils ont de la fumée plein la bouche, tandis qu’ils détruise ce corps qui leur a été confié en guise de dépôt, tandis qu’ils désobéissent à Celui qui les a créé (Subhanu wa ta’ala)en côtoyant ces lieux où les interdis règnent.

    Qu’Allah nous guide et les guide.

    Evaluez ce commentaire : Thumb up 3 Thumb down 1

  6. Bonjour a tous.
    J’ai atterri sur votre site, en cherchant du tabac pas trop cher pour ma chicha, que je consomme de temps en temps entre amis.

    J’aurais aimé vous dire que la vie est faite de choses qui ne sont pas totalement positives, et pas totalement négatives. La barrière est très flou, surtout lorsque l’on prend en compte les individualités de chacun. Considérer que la chicha mène a l’ »auto-destruction », qu’en est-il de la musique fort écouté dans les concerts, du sport de haut niveau déformant les corps a vie, de ma mère qui me cuisine toujours avec de l’huile d’olive cancérigène, et ses sauces de tajine indispensable aux maladies cardiovasculaires. Je pense que toute consommation excessive de n’importe-quel produit (même l’eau, source de la vie) peut se transformer en arme mortel. Les plaisirs simple de la vie sont-ils la cible du model musulman ? La ou je veux en venir, c’est que pour moi, la vie est un question de nuance, de balance, d’approche intelligente face aux choix que l’on fait. Et non une barrière Unique séparant le permis de l’interdit.
    Si l’on décide d’interdire tout produit susceptible d’être dangereux pour la santé, je vous assure qu’on aura plus grand chose a se mettre sous la dent.
    Pour revenir au sujet, la comparaison avec la cigarette n’a pas lieu d’être. je ne consomme pas de chicha toute les 2h pour maintenir un niveau de tabagisme élevé dans mes poumon. Les statistiques vous montreront que les gros consommateurs de chicha n’en consomme pas plus de 2 par semaines, et dans la majorité des cas, il la partage avec des amis. Deuxièmement, il n y a aucune équivalence entre les 2 paquets de cigarettes et la chicha, faites le teste vous-même, vous réaliserez vite que ça n’a pas de sens !
    Je fume de temps en temps avec des amis, ou devant un bon film, c’est plaisant et agréable sans avoir l’impression de poignarder le cœur.

    PS : Plus jeune, la tête pleine de banalités morals, j’ai fait la remarque à mon oncle que la cigarette était mauvaise pour sa santé. Il m’a rependu avec un grand sourire : « c’est bien, au moins toi, tu mourras en bonne santé … « 

    Evaluez ce commentaire : Thumb up 20 Thumb down 5

  7. salam alaykoum wa rahmatoullah

    Article très intéressant !!

    En effet, à Dreux, pas mal de chicha …

    Hakim 33, si tu « as atterri » sur cet article en cherchant du tabac, c’est surement pas une coïncidence … C’est peut être à reflechir.
    Je ne pense pas que l’on puisse comparer les tajines et la chicha, c’est peut etre un raccourci un peu rapide
    (je ne chercher pas à te blesser)

    J’ai peu de connaissance de l’islam, mais ce qui est néfaste pour la santé de notre corps, qui est un dépot ou amana, doit être mis de coté.
    Dans le doute, peut etre vaudrai mieux s’abstenir de la chicha car la mort ne préviens pas.
    Qu »est ce qu’on dira le jour du jugement dernier si notre dernier souffle on a une chicha à la main…

    Wa ALLAHou alim

    Evaluez ce commentaire : Thumb up 9 Thumb down 2

  8. Merci de ta réponse Oummohamed.

    J’ai pris les exemples caricaturaux du tajines et de l’eau, uniquement pour mieux exprimer mon point de vue. je te l’accorde, il n y a pas de rapport entre tajine et chicha. Mais si je te prend un autre exemple : le diabète. C’est l’une des maladies héréditaires les plus dévastatrice du Maghreb causée par le sucre. doit-on interdire nos meilleurs pâtisseries car elle sont « néfaste pour la santé de notre corps » ?

    Je ne remet pas en cause que la chicha soit néfaste pour notre corps, encore moins le faite qu’elle accélère l’arrivé du cancer du poumon. Mais de-là à la diaboliser, et la transformer en poison mortel instantané, je ne suis pas d’accord.

    Je n’ai pas la même approche de la vie que toi. Si l’on fonctionne avec le « DOUTE DU PIRE », on reste cloitré chez soit, on ne fait pas grand chose de sa vie, par-contre on mourra de façon « CERTAINE » un jour ou l’autre! Les Grands Hommes de l’histoire de l’humanité n’ont jamais fonctionné avec le « doute du pire », bien au contraire. Je ne suis pas en train de te dire que tu vas conquérir le monde avec une taffe de chicha, qu’on soit clair lol.

    Pour ta dernière, question, je ne vois pas ou tu veux en venir? on peut mourir des toutes les situations ? doit-je m’interdire de faire mes besoins, ou de faire l’amour a ma femme sous le prétexte d’être présenté sous cet forme le jour du jugement ?

    Soub7anallah wa ta3ala nous a doté d’un cerveau. Il faut s’en servir pour discerner les nuances. Nous ne somme pas des machines, nous ne somme par réduit au binaire interdit/autorisé pour le moindre prétexte.

    Comme la conclusion de cet article le dit très bien : « Raisonnablement, et le musulman doit être raisonnable », la chicha est néfaste pour la santé, « un plaisir » à consommé avec une très très très grande modération !

    Evaluez ce commentaire : Thumb up 9 Thumb down 4

  9. salam alaykoum
    Comme tu ds, nous n avons pas la meme vision lol
    je ne comprends pas tes comparaisons ! La chicha, d après des expert est dangereux pour la santé, on ne peux pas comparer a des gateaux orientaux,certes super sucré, mais qui en soit, n ‘est pas interdit pour la santé ! Les 2 sont incomparables ! l un est autorisé, sans exces, comme toutes choses licite dans notre religion, et l autre, tout comme le tabac est interdit (cf avis des savants)…

    Pour ma dernière question, je me suis peut etre mal exprimé. Je me questionnais sur le moment de notre mort. Comment ALLAH azzawajel nous fera mourir, sur un acte d adoration ou sur une chose autorisée, ou sur quelque chose qu’ALLAH azawajel n’aime pas … Tu comprends ? certes, nous allons tous mourir !

    Chacun ses choix de vie, si je te dis tout cela, au risque de te souler, c’est pour ton bien ^^

    La vie d ici bas n’est qu ‘éphemere, tant que l’Au dela, une éternité. Et la vie, est un combat contre soit meme et ses « passions ».

    La conclusion entière est « Raisonnablement, et le musulman doit être raisonnable, nous devons encrer dans nos esprits que notre corps a des droits sur nous. Le jour du jugement notre corps témoignera pour ou contre nous ! Nous pouvons alors imaginer qu’il sera RECONNAISSANT SI NOUS LUI EPARGNONS CE TYPE DE SOIREE ENFUMEE. »

    Concernant

    Evaluez ce commentaire : Thumb up 10 Thumb down 1

  10. Selema3leikoum,

    @ Hakim_33, ce que tu me dis m’est familier ayant déjà eu une conversation sur le même sujet et c’est la réponse qu’on m’a donné: tentante n’est-ce pas ? surtout qu’avec ton argument on arrêterait à tort le sel, l’eau, le sucre, et les relations sexuelles qui accélèrent les battements du cœur !
    Oui mais voila il y a une chose que tu n’as pas dit et qui mérite d’être énoncé. L’eau , le sel, le sucre sont INDISPENSABLE a la vie, pas la chicha ! Les relations sexuelles sont la conséquence d’émotions physiologiques (hormonales) inné à l’homme. C’est son instinct ! Par contre ce qu’en médecine on appelle les drogues ( composé chimique capable d’altérer les communications et l’activité neuronales) ne sont pas indispensables à l’homme sauf ceux que le corps produit lui même par la grâce d’Allah comme protection contre une agression récurrente ( les femmes et enfants battus peuvent en témoigner).
    Toujours est-il que la dépendance qui s’ensuit n’est pas mesurable d’un individu à l’autre. Et va dire à un alcoolique comment il en est arrivé la.
    sinon pour le de temps en temps, je propose un malibu coco j’ai toujours voulu testé. Oups pardon ça c’est clairement interdit dans le Coran. Bon ben en se rabat sur la chicha ?
    Plus sérieusement ton argument concernant la dose est tout simplement démagogue et pas assez poussé intellectuellement.
    Enfin pour ce qui est du diabète t’apprendra qu’on ne leur interdit pas le sucre bien au contraire. par contre je doute qu’un homme qui tente de rester sobre reçoit comme traitement un morceau de sa dépendance.
    A bon entendeur SALAM

    Evaluez ce commentaire : Thumb up 3 Thumb down 4

  11. hakim je suis toute a fait d’accord avec toi ce monde n’est qu’éphémère la vie est un combat on ne ménèra jamais une vie paisible ce monde est révolté contre l’islam il nous font manger des choses totalement halam et la chicha devrait etre interdite non allah punira cela qui en veulent a l’islam. Que dieu nous préserve du mal !

    Evaluez ce commentaire : Thumb up 2 Thumb down 0

  12. SLM LA CHICHA EST INTERDITE EN ISLAM TOUT COMME LA CIGARETTE POINT A LA LIGNE DISCUSION CLOS

    Evaluez ce commentaire : Thumb up 3 Thumb down 0

  13. Salamalikoum fumer une chicha équivaut a fumer trois paquets de cigarettes. Plus d’infos et conseils sur notre page Facebook et notre site internet Info Anti Tabac 100% Islam 100% anti tabac

    Evaluez ce commentaire : Thumb up 1 Thumb down 0

  14. Hakim 33 Merci pour tes arguments chocs Question La cigarette electronique alors ??? Sachant que jai tt essayé pour arrêter en vain – même la vo-lon-té de gad el maleh ça marche pas lol.
    Plus sérieusement Cette fameuse cigarette de susbstitution n’est elle pas néfaste ????

    Evaluez ce commentaire : Thumb up 0 Thumb down 0