L’Aïd el Adha 2011 – 1432 arrive à grand pas, êtes vous prêts ?

France et Belgique : Le premier jour du mois de Dhoul Hija étant vendredi 28 octobre, l’Aid el Adha sera célébrée le Dimanche 6 novembre inchaAllah

aid adha mouton

L’Aïd el Adha 2011 – 1432 arrive à grand pas. La fête du sacrifice rituel devrait avoir lieu le 6 ou le 7 novembre 2011 inchaALLAH.

France et Belgique : Le premier jour du mois de Dhoul Hija étant vendredi 28 octobre, l’Aid el Adha sera célébrée le Dimanche 6 novembre inchaAllah

L’Aïd el Adha, une aubaine pour les éleveurs français

Cela fait déjà plusieurs mois que les éleveurs français préparent avec enthousiasme cet évènement. Tous vous le dirons, l’élevage de production de moutons tient beaucoup à la vente direct de ces derniers. En ce sens, l’Aïd el Adha est une aubaine pour eux et une manière de faire revivre leurs cheptels. Durant les 3 jours de l’Aïd el Adha, des centaines de milliers d’ovins seront sacrifiés contre plusieurs milliers d’ovins. Un événement aux conséquences économiques juteuses devenu indispensable au secteur de l’agriculture en crise.

Abattoirs provisoires agréés par l’Etat

Des sites d’abattages agréés par les préfectures françaises, aux abattoirs mobiles, en passant par les abattoirs fixes qui vont augmenter leurs effectifs pour répondre à la forte demande, tous les acteurs de l’éleveur au boucher, en passant par le sacrificateur seront fortement mobilisés durant ces trois jours.

Dans un souci de contrôle des conditions d’hygiène et le respect de l’animal et de l’environnement, des abattoirs provisoires agréés par les préfectures ont vu le jour ces dernières années. Le département des Bouches-du-Rhône comptera par exemple pas moins de douze sites d’abattages agréés. La ville du Mans ouvrira son abattoir spécialement construit pour l’occasion, la ville de Dreux proche de la région Parisienne se contentera d’un abattoir temporaire pour les 3 jours de sacrifice.

L’état a décidé de « prendre les choses en main » en mettant en place ces abattoirs de 3 jours, palliant ainsi à une plus grande demande de la part de la communauté musulmane mais aussi pour endiguer le phénomène de l’abattage familiale ayant généralement lieu chez les agriculteurs. Néanmoins, les choses ne sont pas roses et ces abattoirs temporaires sont loin de faire l’unanimité au sein de la communauté musulmane. Manque d’organisation, prix élevés des ovins et du sacrifice, délais d’attente pour récupérer son mouton, industrialisation de l’abattage… autant de points qui viennent gâchés la fête et qui poussent certaines familles à sacrifier leur mouton chez l’éleveur*.

« Halagate » : prenez garde à ce que vous allez acheter

L’Aïd el adha 1431-2010 a été marqué par un scandale. Plusieurs jours avant l’Aïd et donc avant la prière, des moutons de l’Aïd certifiés halal par la CSH de la mosquée d’Evry-Courcouronnes ont été découverts en masse au marché de Rungis, principal fournisseur des boucheries musulmanes. Ces moutons étaient vendus aux musulmans comme des moutons de l’Aïd el adha alors qu’ils avaient été pour certains quatre jours avant la prière, ce sont ces moutons que l’on retrouvera en boucherie halal.

Quant à la viande de mouton commercialisée en grande surface ou chez le boucher pour l’Aïd el adha, encore une fois il faut être prudent. Tout d’abord, il faut bien s’assurer de l’organisme qui va certifier la viande halal. Certains organismes ont fait leur preuves al hamdoulilah, d’autres se sont faits connaitre par des scandales, la SFCVH notamment avec l’affaire des Knacki halal contenant des traces de porc ou encore l’Afcai avec les poulets abattus à la machine pour le compte du KFC. Pour avoir plus d’infos sur les principaux certificateurs du marché et faire le tri, rendez vous sur le site Débat Halal – Les Organismes Certificateurs .

Enfin, assurez vous que le mouton est bien sacrifié après la prière. Certaines enseignes font de la publicité pour l’Aïd el adha et indiquent en tout petit, « abattu avant la prière ».

Et le prix du mouton ?

Le prix d’un agneau peut varier entre 90 et 150 euros d’après des forums d’éleveurs et de consommateurs. Des moutons qui se voient valoir 2 à 3 fois plus cher pour l’Aïd el adha dans les boucheries et les abattoirs, libres de fixer leurs prix. Pour l’Aïd il faut donc compter de 150 à 300 euros le mouton en moyenne. Il est préférable de s’y prendre à l’avance afin ne pas avoir de mauvaise surprise ainsi qu’un minimum de choix tant en terme de poids que de prix.

Des entrepreneurs musulmans proposent également des services qui sortent de l’ordinaire, en voici deux exemples :
– Dinam, votre bouche rit proposait l’an dernier de vous livrer en Île de France votre mouton de l’Aïd el Adha découpé dans un colis alimentaire. L’opération devrait être renouvelée cette année.
– L’association Green Halal de Bruxelles propose une viande Halal & BIO. Pour les habitants du Nord de la France, sachez que vous avez la possibilité d’aller chercher votre mouton pour l’Aïd el kebir à l’abattoir. 30 moutons ont été minutieusement sélectionnés par Green Halal chez de petits éleveurs des environs.

Et vous, où allez vous acheter votre mouton (ou bovin) cette année ?

Sur le même thème...

Oumma Zone

Les stickers de décoration islamique de vos rêves!

Vos réactions : 42


*