« Robes ostentatoires » au lycée Auguste-Blanqui : les dessous de l’affaire

Après un court rappel des faits, intéressons nous aujourd’hui aux dessous de l’affaire et à ses protagonistes.

Voile à l'école

La France renoue avec une période triste de son histoire durant laquelle elle imposait un code vestimentaire à une communauté sur le simple fait que ses membres étaient de confession juive.  Après l’[intlink id="564" type="post"]interdiction du hijab[/intlink] en 2004 pour les élèves du secondaire, l’[intlink id="1028" type="post"]interdiction du niqab[/intlink] au sein de l’espace public en 2010 et l’[intlink id="7319" type="post"]interdiction faite aux mamans [/intlink]voilées d’accompagner leur enfants lors de sorties scolaire, voici un nouvelle affaire d’[intlink id="7551" type="post"]interdiction de vêtements au nom de la laïcité[/intlink]. Des jeunes filles musulmanes du lycée Auguste-Blanqui à Saint Ouen en Seine Saint Denis sont menacées d’exclusion définitive parce qu’elles portent des robes longues uni. Après un court rappel des faits, intéressons nous aujourd’hui aux dessous de l’affaire et à ses protagonistes.

Vers un code vestimentaire ?

Il ne s’agit pas de hijab puisque celui ci a déjà été interdit en 2004 suite à la commission Stasi mais bien de robes et jupes longues dont le port n’est pas exclusif aux femmes musulmanes, d’ailleurs au lycée des dizaines de filles portent des robes. Une tenue autorisée par la loi mais jugée “trop ostentatoire” par la direction du lycée qui évoque le principe de laïcité pour interdire aux jeunes filles de s’habiller de la sorte contre indiquant une tenue vestimentaire « comme tout le monde en jean et en T-shirt. »

Les jeunes filles dont les noms figuraient sur une liste de personnes à convoquer ont toutes pour point commun d’être voilées à l’extérieur de l’établissement. Selon nos informations, elles étaient surveillées depuis le début de l’année par le personnel encadrant.

 

Les coulisses de l’affaire

Vous avez été nombreux à contacter le lycée par mail ou par téléphone afin de manifester votre indignation devant cette injustice aux rampants islamophobes. Le rectorat semble avoir pris la mesure de l’affaire et souhaite calmer le jeu voir étouffer l’affaire. Le calme avant la tempête ?  C’est probable puisqu’une circulaire de l’éducation nationale devrait être publiée au mois de septembre, on n’est plus à une interdiction près. En attendant, les jeunes filles ont pu reprendre les cours mais les tensions restent palpables au sein de l’établissement. Des réunions exceptionnelles entre la direction et les professeurs se multiplient,  dans la salle des profs on ne parle que de ça.

La laïcité, ça fait plusieurs mois que l’on en parle au lycée. En partenariat avec Sciences Po et sous la houlette de Sophie Mazet professeur d’anglais, Caroline Fourest prêtresse de la laïcité a tenu en personne  au mois de janvier un cours « d’autodéfense intellectuelle«  durant lequel elle a rappelé ses idées, son combat contre l’intégriste Tariq Ramadan proche des frères musulmans (sic) et les islamistes qui veulent tester la République.  Autre chose plutôt troublante, Claire Devreux une des CPE fortement mobilisée dans cette affaire compte parmi ses amis facebook Caroline Fourest. Elle serait par ailleurs militante au sein du parti communiste et aurait présenté sa candidature en 2008 au poste de membre du conseil national du parti. Le parti communiste n’est pas particulièrement « islamophile » au contraire, c’est d’ailleurs le député PC André Gerin dit l’imam rouge  qui a initié toute la polémique la fitna autours du voile intégral.

Selon nos informations, l’affaire est en tout cas suivie attentivement par les services de renseignement du ministère de l’intérieur qui collaborent de prêt avec l’inspection académique. Dans un contexte politique où l’islamophobie est devenue un outils de campagne électoral, cette affaire pourrait être la goutte d’eau qui fait déborder le vase, des rassemblements sont prévus partout en France le 2 avril.

Vos réactions : 13

*


  1. Salam
    Merci de votre article
    Je suis citoyen français de confession musulmane et au vue des éléments d’informations j’appelle tout citoyen de ce pays et tout personne défendant les principes de liberté et de dignité humaine à dénoncer cette polémique inutile et stigmatisante.
    Oui à la laicité non à son instrumentalisation et sa lecture dogmatique.
    Bien à vous

    Salam

    Evaluez ce commentaire : Thumb up 3 Thumb down 0

  2. comment peut on laisser cette Caroline Fourest intervenir dans un lycée. Si sa déjà c’est pas un atteinte intellectuel et à leur laïcité.

    Evaluez ce commentaire : Thumb up 1 Thumb down 0

  3. Salam alaykum, Trop c’est trop, je crois que là il faut arrêter ce cinéma interdire les robes au sein du lycéé sous prétexte que c’est un signe ostentatoire mais où on va nous sommes en France ? LIBERTE-EGALITE-FRATERNITE je n’y crois plus çà fait un moment et ce que je constate et m’étonne c’est cette acharnement contre les musulmans et cela s’accentue de plus en plus.
    Ces filles en droit de s’habiller comme elles veulent et ne sont pas obliger de suivre des codes vestimentaire de la mode. Je félicite les parents de ces filles qui les ont éduquer dans cette pudeur et ce respect, ces jeunes filles qui veulent se préserver du regard des hommes en étant pudique çà pose un problème je vous rapel qu’il y a 25000 cas de viol en france (c’est sadique passe à l’acte pourquoi ?).
    Et j’en suis sur que si elle était venu en mini jupe personne n’aurais rien dit. Et ce que me choque c’est l’intervention de Caroline Fourest dont on connait les positions et mon sens son discours n’est pas impartial.

    Evaluez ce commentaire : Thumb up 1 Thumb down 0

  4. as salamou alaykoum wa rahmatou Allahi wa barakatouhou

    ce que je trouve bien dans cette affaire est que je pense que cela fera des émules parmi celles qui ne portent pas encore « cette robe »…
    en effet, j ai remarqué que suite à l’affaire de « la burqa » j ai vu de plus en plus de soeus qui ont decidé de le porter….tout comme suite à l’affaire du voile: suite à cela de plus en plus de cela de soeurs ont sauté le pas et ont decidé de le porter.

    Ce que ces « provisuers » n’ont pas compris est que cette vague d’affaires crééra plus de soutien autour de ce qu’ils qualifient de signes ostentatoires…
    des émules qui decideront de s’interresser un peu plus et de s’accrocher encore plus à ces « signes ».
    une sorte de mai 68 à l’envers: à l’epoque, les femmes pour rejeter le «  »joug des hommes » brulaient leur soutien gorge…désormais, nos soeurs porteront et serreront leur voile.

    Je souhaite que nos soeurs sous les feux des projecteurs dans ce lycée (et partout ailleurs: dans le metro, le bus, la rue…nous subissons vos regards de deni et qq fois de mepris mais nous vous donnons un sourire alors que vous detorunez le regard lorsuqe vous voyez que vos regards ont été perçus) se sentent encore plus forte et s’accrochent à leur religion.

    as salamou alaykoum wa rahmatou Allahi wa barakatouhou

    Evaluez ce commentaire : Thumb up 2 Thumb down 1

  5. Je suis d’accord avec Meryem. Ce n’est pas la France qui s’islamise, mais les musulmanes qui réagissent face à une islamophobie qui n’a plus peur de s’exprimer. C’est une réaction saine et même républicaine.

    On est dans une surenchère dont personne ne contrôle les conséquences. Je comprend les enfants qui protestent de la manière qu’ils trouvent pour le faire. Si la robe longue est une nouvelle manière, il faut l’entendre aussi.

    En définitive, je me demande si les enfants ne devraient pas rentrer dans l’aberration du système en s’habillant « normalement » tout en portant un pins clamant « L’Islam est une belle religion ». Il parait que la liberté d’expression est une valeur française, et c’est même la valeur dont se revendiquent ceux qui tiennent des propos islamophobes. Que pourraient dire les tenants du laïcisme dogmatique face à cela ?

    Face à l’islamophobie, prôner le réflexe contraire. Citer les beaux versets de l’Islam et ne rentrer pas dans une polémique où l’on voudrait vous entrainer. Gandhi, qui était un ami de l’Islam, prônait la non-violence active. Une espèce d’amour en réponse à la violence qui vous est faite.

    N’oubliez pas que votre pire ennemi est tout aussi humain que vous. Eux, l’ont oublié, ne l’oubliez pas. Il prônait aussi la non-collaboration à ce qui n’est pas équitable. Dites à ceux qui commettent un acte inéquitable envers vous, que l’égalité des enfants est un des préceptes prioritaires de l’éducation nationale. La laïcité n’est pas contre la religion, et ce que l’on en fait aujourd’hui va contre sa finalité qui est de réunir les gens sur des valeurs communes.

    Quand à Caroline Fourest son combat n’est que celui de vendre ses livres en jetant de l’huile sur le feu de la haine de l’Islam.

    Evaluez ce commentaire : Thumb up 1 Thumb down 1

  6. Cette affaire est montée de toute pièce par le gouvernement, bien évidemment pour rajouter une couche en attendant le débat sur la place de l’islam en France, au mois d’Avril. La provocation n’est que superficialité et ne sert qu’à faire réagir momentanément les gens…

    Je suis né en France, mais je t’assure je ne me sens pas français Marianne, comment se sentir français quand nous sommes considérés comme des citoyens de seconde zone ? quand notre honneur, notre dignité, sont bafoués ?
    La France j’y suis uniquement par intérêt,pour avoir un salaire à la fin du mois, mais d’ici là j’essaierais de léguer à un maximum de gens ma religion.

    Courage à nos sœurs qui subissent ces injustices, c’est une épreuve, résistez, ne délaissez pas vos droits et surtout sachez répondre à vos interlocuteurs, ne vous laissez pas intimider…

    Evaluez ce commentaire : Thumb up 0 Thumb down 1

  7. salam,

    Je n’est pas de mots pour exprimer mon désarroi vis à vis de ce que subissent nos soeurs musulmane.
    je voudrai juste les encourager à la patience et à l’endurance.
    Dieu éprouve que ceux qu’il aiment. Que l’on se rassure, pas un jour nos soeurs ne soient persécutées, oubliant même le principe de le laïcité, on observe qu’il existe bel et bien des extrémistes de la laïcité.
    Il y a certes un grand bien dans tout cela, que seul Dieu sait. Nous avons très certainement été négligent vis à vis de notre religion, endormi par le train train de la vie.
    Pour ma part toutes ces épreuve ne sont qu’un éveil de la communauté,qui je pense s’organisera pour faire émerger des projets qui permettront une meilleurs cohésion et indépendance. » l’islam est comme un géant endormi » citation d’un imam… que Dieu nous octroie la patience et l’endurance.

    Evaluez ce commentaire : Thumb up 0 Thumb down 0

  8. Sallam subhanna’Allah je me doutais que cela arriverait j’en avais d’ailleurs fait part à une soeur un jour ils sanctionneront même les parents des élèves qui jeûnent le mois de ramadan sous prétexte de maltraitance ou bien sûr que les jeunes filles ,oui c’est toujours nos filles qu’on veut faire dévier tant la plupart de nos garçons ont déjà cédé à leurs inepties.
    J’attends cette fois un peu plus de soutien de la part des frères qui bien souvent comme ils sont moins concernés reste en retrait par peur d’être accusés d’avoir la main mise sur les soeurs de toute manière même en restant ds l’ombre vous serez tout de même accusés d’en être les instigateurs.

    Evaluez ce commentaire : Thumb up 0 Thumb down 0

  9. Le but recherché, mais non avoué, et pour et pour cause, des autorités françaises, ne serait-il pas, au nom de la sacro-sainte laïcité, d’éradiquer, dans un avenir tout proche, toute expression de foi, toute référence aux convictions religieuses, un peu comme naguère en U.R.S.S ?

    L’islam est dans le colimateur, aujourd’hui, pour des raisons plus funestes que défendables … Et demain ? Le judaïsme ? … Le christianisme ? … Pour d’autres raisons, certes, tout aussi ubuesques.

    Ce qui est en train de tuer la France ? … Le fanatisme laïc, rien d’autre … Mon Dieu, … Pauvre France !

    Evaluez ce commentaire : Thumb up 2 Thumb down 1

  10. Bonjour,

    Une précision tout de même : contrairement à ce qu’indique l’article en creux, le PCF ( dont je ne suis pas membre ) n’est pas particulièrement « islamophobe » : exhiber le positionnement d’André Gérin relève d’un profond malentendu : Gérin ne reflète nullement la ligne du parti.
    Déjà à l’époque une partie non négligeable des militants communistes se sont élevés contre cette « croisade démagogique » menée avec le répugnant Eric Raoult.

    Tout récemment, monsieur Gérin s’est encore illustré pour des propos nauséabonds ( « l’immigration n’est pas une chance pour la France » ), condamnés avec la plus grande sévérité par Dartigolles, porte-parole du PCF ( « Les déclarations d’André Gerin sur l’immigration sont indignes [...]Par ses luttes et ses engagements, le Parti communiste Français a toujours combattu de tels discours. » ).

    Désolé de tomber comme un « cheveux sur la soupe », mais de telles précisions sont nécessaires pour éviter les trop fréquents dérapages anti-communiste primaire…

    Evaluez ce commentaire : Thumb up 2 Thumb down 0

  11. je suis d’accord, au lycée lorsque la loi contre le foulard faisait débat, les seuls professeurs à nous défendre étaient communistes, Gérin devrait changer de parti.

    Evaluez ce commentaire : Thumb up 0 Thumb down 0

  12. Petite précision … l’étoile jaune était destinée à repérer les français de religion juive (ou supposés tels). Là, il est demandé à ces jeunes filles de se fondre dans la foule, de ne PAS se faire repérer …Ne faites pas semblant de ne pas comprendre leur réelle motivation…ne prenez pas non plus leurs professeurs pour des imbéciles….Ceci dit, je trouve cette querelle vestimentaire complètement ridicule…

    Evaluez ce commentaire : Thumb up 0 Thumb down 0